avr.2017
14

Comment choisir le siège auto de son bébé ?

Catégories :

Bébé (6 - 12 mois)

,

Nouveau-né (0 - 5 mois)

,

Style de vie

,

Tout-petit (13 - 23 mois)

Comment choisir le siège auto de son bébé ?

Maintenant, votre bébé doit voyager installé dans un siège spécial. Le « bon siège » se choisit selon trois critères, qui sont : le confort, la sécurité en Cas de choc et la facilité d'installation, car un siège mal accroché ne garantit ni l'un ni l'autre. Depuis plus de dix ans, les fabricants doivent se conformer à des règles qui ont été élaborées par le ministère des Transports, des mesures renforcées par des normes européennes. Tout siège conforme porte un numéro d'homologation qui est gravé dans sa coque. Ceux qui répondent aux normes européennes portent la mention suivante:

« Conforme au règlement ECE 44/03 ». 

La sécurité du bébé dans les sièges auto.. critère indispensable

La notion de confort pour l'enfant est laissée à l’appréciation des parents. Il voyagera mieux calé dans un siège assez creux, bien maintenu par un harnais réglé à sa corpulence. Celui-ci doit être « cinq points ». Deux sangles doivent être fixées au niveau des épaules de l’enfant sans être trop lâches, leur écartement ne doit pas gêner le cou de l’enfant. Elles se clippent sur une boucle ventrale d’où partent deux sangles sous-abdominales. Enfin, une courroie doit obligatoirement maintenir l’enfant 
entre les jambes afin d'empêcher toute glissade en cas de freinage violent. Le déverrouillage de toutes ces sangles doit être rapide mais impossible pour l’enfant. Les fabricants ont mis au point une boucle sur laquelle il faut exercer une forte pression hors des capacités petit enfant. Les matériaux utilisés pour la coque et son rembourrage sont spécialement étudiés pour offrir un maximum d'absorption d'énergie en cas de choc. La tête bien maintenue par un appuie-tête et les pieds sur un repose-pied, votre enfant regardera le paysage par la vitre à condition qu’il soit installé assez haut.

Certains sièges comme le siège Chicco Key Fit ajoutent le confort d’une position inclinable pour les petits sommes, si fréquents en voiture. Malheureusement, l'installation de ces sièges est toujours un problème. Pour assurer une parfaite sécurité en cas de choc, ils doivent être attachés aux points d’ancrage des ceintures de sécurité. Il faut même, sur certains modèles de voiture, démonter la banquette arrière et, dans tous les cas, démonter aussi la ceinture arrière.

 Un fabricant a eu la bonne idée, pour faciliter l'installation des sièges de sa marque, de mettre sur la coque et ses montants des repères de couleur. Sachez qu’on ne doit jamais réutiliser un siège accidenté. Il est encore recommandé de ne pas prolonger hors de la voiture l'utilisation des sièges autos de type coquille qui pourraient entraîner des problèmes de dos chez le bébé . 

Orienter mon bébé dos ou face à la route ? 

Depuis peu de temps, nous avons adopté l’habitude de placer le siège auto des bébés sur le siège avant du passager, dans le sens inverse de la marche. Cette position évite, en cas de choc frontal et latéral, la projection et le choc de la tête en avant et elle permet au conducteur une meilleure surveillance de l'enfant. C’était sans compter sur l’équipement « airbag » des véhicules. Il est à l'origine de plusieurs cas d'étouffements d'enfants. Si votre voiture en est équipée, il est donc préférable de revenir à vos bonnes vieilles habitudes et d'installer votre enfant à l'arrière. À moins que vous ne possédiez une voiture équipée d'un détecteur relié au siège bébé et qui neutralise l'airbag en cas d'accident ou qui l’empêche de s'ouvrir dès que le siège passager affiche un poids de moins de 12 kg . 

Les règles élémentaires de sécurité 

En France, il est obligatoire que les enfants de moins de 12 ans voyagent en voiture dans un siège adapté à leur poids. Un bébé simplement assis, à l’avant comme à l'arrière d'une voiture, même dans les bras d'un adulte, est dans l’illégalité et, surtout, en danger. Si un choc se produit, si minime soit-il, l'enfant risque d'être projeté au travers du pare-brise ; les expériences de la Sécurité routière ont démontré avec certitude que la personne qui le tient dans ses bras ne peut, au moment de l'accident, réussir à le maintenir contre elle. Une autre règle à respecter est de s'abstenir de donner un biberon alors que la voiture est en marche : un choc ou même un simple coup de frein et l’enfant risque d'avaler de travers, voire même de s'étouffer . 

Tant que bébé pèse moins de 10 kg, il voyage en nacelle attachée en travers de la banquette arrière ou à l'avant dans un siège, dos à la route. Entre 10 et 36 kg, l'enfant est installé à l'arrière dans un siège auto, de préférence au milieu si la voiture est équipée d'une ceinture trois points ou sur la droite du conducteur pour que celui-ci puisse voir facilement l’enfant. Installez le siège en appliquant scrupuleusement les conseils de la notice de montage, tendez la ceinture de sécurité du véhicule au maximum de manière à bien plaquer le siège contre la banquette. Vérifiez régulièrement la tension. De même, il est indispensable que vous régliez correctement la hauteur des bretelles du harnais et Ia longueur de la patte d'entrejambe. La boucle se place à hauteur du bassin et non sur le ventre de l'enfant.

 

Sinon voici quelques produits bébé en promotion pour vous

Voir tous les commentaires (1)

Il était une fois un jus


14/04/2017 20:12:44

Article intéressant !

Ajouter un commentaire